Guérison globale

La maladie est une alliée

Signification de la maladie

Comment la maladie se produit-elle ?

Chaque maladie a sa raison d’être et correspond à un stress élevé ou conflit précis qui n’a pas été résolu en son temps et s’est donc inscrit dans le corps, s'y est matérialisé.

On appelle conflit une augmentation du niveau de stress par rapport à une problématique vis-à-vis de soi, d'une autre personne ou d'une situation (ce n'est pas une dispute). 

Comment le stress déclenche une maladie ?

Cela paraît surprenant quand on découvre cette explication pour la première fois mais la maladie survient, en général, au stade de la résolution du conflit-stress : c'est "la solution biologique parfaite" du cerveau pour libérer le stress originel et pour répondre à un problème que la personne refuse peut-être de voir.

La maladie est un processus biologique naturel d'adaptation au stress. Le programme de la maladie est un programme de survie. Voici différents types de stresses :

  • un stress très important en intensité que la personne ne peut gérer, chacun possède un seuil critique
  • une accumulation de stresses de différentes natures, un jour le stress en plus est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. D'où la nécessité de s'employer à gérer son stress chaque jour avec une ou plusieurs techniques appropriées et d'éviter tout ce qui peut occasionner un stress supplémentaire quand on est malade. 
  • le cerveau intègre un stress à un âge quelconque de l'enfance et le met en sommeil et il remonte à la surface des années après, la maladie est alors l'exutoire de ce premier stress.
  • ce stress ou conflit peut aussi être une mémoire provenant d’un parent ou d'un ancêtre de sa filiation.
    Le stress négatif vécu dans la mémoire d'un des grands-parents peut se manifester dans la première descendance par un comportement psychologique puis en deuxième génération sur le plan physique par une pathologie. Ainsi il est libéré complètement.

Cependant sans démarche de compréhension de sa propre histoire et de l'histoire familiale, il peut y avoir risque de récidive.

Exemples de situations de stress ayant déclenché des maladies

Presbytie
Une femme de 46 ans rencontre des difficultés professionnelles et des problèmes financiers elle est inquiète pour son avenir, ses projets actuels stagnent elle se sent bloquée. Sa vision de près est affectée, elle devient presbyte et se voit contrainte de porter des lunettes. Remarque tout le monde pense que c'est normal de voir moins bien avec l'âge, cela signifie que de nombreuses personnes d'une même classe d'âge rencontrent des situations de stress qui se ressemblent. Notamment à cette période du milieu de la vie c'est une période où l'on avoir peur de vieillir et où l'on commence à craindre l'avenir. En fait la solution réside dans la dissipation, le dépassement de cette peur pour retrouver sens et passion pour entamer la seconde moitié de sa vie.

Cancer du foie
Une magasin d'alimentation est en faillite. La mère qui tient le magasin dit à sa fille : « on va mourir de faim ». Sa fille le croit et déclenche un cancer du foie.
Elle vit une peur intense de manquer de nourriture et de mourir. La solution d'entrée en guérison réside dans le fait que la fille comprenne que sa mère a seulement exprimé une crainte sur le moment mais qu'il existe des solutions d'aide à court terme si besoin, puis d'autres solutions professionnelles pour sa mère.

Prostate
Un homme a une maîtresse et se le reproche. Il déclenche un problème de prostate. La solution pour retrouver la santé réside dans le fait d'accepter ce qu'il vit sans culpabiliser ou encore de rompre avec sa maîtresse.
Il peut y avoir différents types de situations de stress à l'origine de ce problème de santé assez répandu telles que le divorce des enfants ou un sentiment de désaccord profond vis du comportement de ses enfants ou petits-enfants.

Reconnaître l'utilité de la maladie

Le principe de la démarche de guérison globale est de comprendre en profondeur le sens de la maladie dans sa vie et de s'en faire une alliée pour récupérer l'énergie de vie qu'elle consomme. Ceci va permettre de mieux se connaître, de grandir, d'évoluer, de se libérer, de se développer.
Il ne s'agit pas de combattre la maladie, ni de la supprimer. Il s'agit d'amener le corps à enclencher son programme de guérison puis de le poursuivre jusqu'à la guérison complète (dans ce sens c'est un nouveau paradigme).

Le travail pour conscientiser les problématiques et la résolution des stress-conflits est une forme de traitement qui respecte l'intégrité de l'être humain.
Sur le plan spirituel il s'agit de soigner l'âme pour qu'elle continue à évoluer.

 

Cet article est une synthèse écrite par Patricia Fosse à partir des livres de Christian Flèche et Gérard Athias dont des extraits sont aussi présentés sur ce site avec leurs ouvrages correspondants.






Dernière modification le 21/10/2010

Conception db-webservice.net motorisé par ZitePlus 0.9.2