Guérison globale

Histoires de guérison

Une histoire de science-fiction fait disparaître problème oculaire

Un jour mon compagnon inquiet m'annonce qu'il a une sorte de tâche dans l'œil. Pour la décrire un peu plus précisément cette persistance rétinienne a une forme grise ronde avec un anneau ressemblant à une planète un peu comme Saturne, et qui prend environ 15 degré du champ visuel, à proximité du centre de l'œil.

C'est le week-end et une tentative d'appel téléphonique nous indique que l'ophtalmologiste n'est pas joignable. Comme il m'a décrit sa tache comme ressemblant à une planète et qu'il apprécie la science-fiction je propose à mon compagnon d'inventer une histoire thérapeutique, de science-fiction, en lui donnant comme simple indication que son histoire finisse bien. Nous nous installons tranquillement et confortablement pour cet épisode narratif, je me réjouis car j'adore les contes et les histoires. Celle-ci sera inédite !

Ce problème de vue durait depuis 3-4 jours en tout. Le lendemain de l'histoire thérapeutique la tache avait disparu. (en juillet 2009)

Elle a réapparu un mois après de façon affaiblie pendant 24 H et n'est pas revenue depuis.

 

Une très probable opération de l'appendicite évitée

Une amie Martine, praticienne en médecine chinoise et sensibilisée à l'approche psychosomatique me rend visite et m'annonce que sa fille âgée de 9 ans a des douleurs abdominales. Le médecin diagnostique une très probable crise d'appendicite avec la perspective d'une intervention chirurgicale.
C'est le moment des vacances scolaires, il est prévu que la petite fille parte chez son père. Si elle devait subir une opération les vacances de toute la famille seraient compromises (sans compter tout le stress moral et physique de l'intervention chirurgicale).

Je regarde le manuel pratique de décodage biologique, et je lis à Martine ce qui est indiqué comme cause dans le cas d'un problème à l'appendice. Il est question de conflit de bonbon, ou d'argent de poche chez les enfants. Martine prend note mentalement et me quitte.

Elle m'apprendra un peu plus tard, qu'après un dialogue avec sa fille pour éclaircir la situation mal vécue par celle-ci concernant son argent de poche, tout est rentré dans l'ordre, les douleurs au ventre se sont dissipées. Vivent les vacances ! (en 2009)

 

Un dialogue thérapeutique entraîne la guérison de ganglions à la gorge

Ce problème de santé qui a touché mon compagnon est apparu après une randonnée hivernale dans le froid, je me souviens d'un chemin de forêt bordé de congères d'environ 1 mètre de neige, la température était inférieure à zéro, je me souviens aussi de petites routes pittoresques de notre région picarde balayées par un vent glacial qu'un soleil pâle n'arrivait pas à réchauffer.

Il faut dire que nous n'étions pas tout à fait équipés (pas de gros cache col) pour affronter ces conditions climatiques*.

Le lendemain mon compagnon me signale l'apparition de deux ganglions dans la région de sa gorge. Comme ceux-ci persistent il prend rendez-cous chez  son médecin traitant, qui lui a prescrit une échographie dont les résultats ont laissé le médecin perplexe : il y a quelque chose mais on ne sait pas ce que c'est.
Le médecin a juste demandé de surveiller une éventuelle évolution. Les ganglions n'étaient pas douloureux mais visibles et tout de même inquiétants.

J'ai donc proposé à mon compagnon un travail thérapeutique faisant appel à son imagination et à son ressenti : un dialogue improvisé avec plusieurs personnages. Au total quatre personnages se sont exprimés spontanément.
Il y a eu un personnage pour chaque ganglion, qui se sont avérées être des femmes : une mère et sa fille. J'ai proposé un personnage  thérapeutique au choix, qui pouvait être un médecin ou tout autre référent connu  pour ses capacités à guérir.  Un chaman a été choisi (dans l'imaginaire tout est possible alors pourquoi pas un chaman à domicile !). Le quatrième personnage étant mon compagnon lui-même.
Une fois que chacun des personnages n'a plus rien eu à dire, l'exercice thérapeutique a pris fin.

En 48 heures les 2 ganglions ont disparu et n'ont jamais réapparu. (hiver 2005)

*le froid faisait partie des conditions de stress mais n'était pas la seule cause, sinon un apport de chaleur aurait suffi à la guérison. 

 

Des petites boules apparaissent puis disparaissent comme elles sont venues

Un jour accoudée à mon bureau, la main près de mon oreille, je découvre une petite boule à la base du lobe de mon oreille droite, ce pourrait être un kyste. Je me dis que cette petite excroissance est peut-être en lien avec mes boucles d'oreilles pour oreilles percées et je suis très attentive à la propreté des tiges de mes boucles d'oreilles ! L'application de désinfectant n'apporte aucune amélioration. Avec cette hypothèse je suis complètement à côté.

La boule grossit un peu plus et je m'inquiète, j'envisage d'aller consulter un ORL.
Je réfléchis alors en me disant que cette boule à la base de mon oreille pourrait représenter quelque chose en relation avec la base de l'écoute. Cette idée fait tilt, j'exprime alors posément à l'interlocuteur intéressé mon ressenti que j'avais gardé pour moi lors d'une communication un peu houleuse.

La petite boule disparaît comme elle était venue en quelques jours. Elle est réapparue une fois, j'ai tout de suite identifié ce qu'il s'est passé et la seconde apparition de cette petite boule a disparu encore plus vite. (en 2010) 

 

Deux autres histoires de guérison

Je signale aussi brièvement à l'attention des personnes qui rencontraient un problème similaire à ceux exposés ci-dessous, la guérison de deux problèmes de santé pour lesquels je ne suis pas intervenue et qui se sont bien résolus.

Mon compagnon, a souffert intensément pendant plus d'un an, notamment en randonnée, de douleurs provoquées par une épine calcanéenne,  celles-ci ont cessé en quelques semaines.
A ce jour nous ne savons pas comment ni pourquoi le corps a guéri, nous ne savons pas si l'épine est en partie ou totalement dissoute, ce que nous savons c'est que les douleurs ont disparu.

Après une chute mon compagnon a manifesté un hygroma au coude (c'est un épanchement de liquide au niveau de l'articulation). Le médecin généraliste n' avait pas de solution précise mais ne recommandait pas une intervention chirurgicale qui aurait eu trop de risques.
Après la mise en œuvre d'une solution simple de cataplasme d'argile trouvée sur Internet, le gonflement traumatiques s'est complètement résorbé au bout de deux semaines.  

 

Commentaires

Ces histoires dont je certifie l'exactitude sur l'honneur témoignent pour moi des capacités d'auto guérison que chacun possède en soi et qu'il est possible de d'activer avec des techniques simples.

On évite alors nombre d'inquiétudes, d'examens et de dépenses qui ne sont pas toujours nécessaires ou utiles.

Bien sûr cela n'enlève pas le bon sens qui consiste à consulter un ou plusieurs spécialistes si vos problèmes de santé persistent. Et les exemples de pratique thérapeutique cités ci-dessus ne sont évidemment pas adaptés à une jambe ou un bras cassé !

Il n'y a pas une seule façon de se soigner et de guérir mais plusieurs selon ce que le corps manifeste comme souffrance, et en prenant en considération le niveau d'urgence requis pour préserver la vie. Le point commun à toute guérison est la motivation à guérir exempte d'empêchements inconscients ; c'est peut-être là le point le plus délicat à élucider quand les problèmes de santé persistent malgré différentes solutions mises en œuvre.

Si vous souhaitez un accompagnement adressez-moi un courriel à partir de la rubrique "nous contacter" à droite dans le bas du menu.

 

 

 

 






Dernière modification le 31/10/2010

Conception db-webservice.net motorisé par ZitePlus 0.9.5