Guérison globale

Croyances aidantes favorisant la guérison

 

Suite à une expérience ou une situation mal ou incomplètement vécue par soi, par les personnes proches, ascendants qui ont, ou ont eu, une influence sur soi, des pensées associées à ce vécu prennent naissance et se cristallisent avec le temps. Elle sont appelées : croyances limitantes. Elles appartiennent à la partie mentale de l'être humain.

Ces croyances sont pour nous comme des vérités absolues. Et quand une personne n'a pas les mêmes que soi cela créé un conflit, à moins de faire preuve de tolérance, d'ouverture d'esprit. Quand les gens s'opposent parfois avec vigueur à la télévision c'est parce qu'ils ne partagent pas les mêmes « vérités », les mêmes croyances.

La question n'est d'ailleurs pas de savoir qui a raison, qui détient la vérité, mais quand on est malade, de modifier sa façon de penser et d'en acquérir une nouvelle (à la limite peu importe laquelle) de telle sorte que la guérison devienne possible puis effective.

En fait l'évènement ou la succession d'habitudes préjudiciables à l'origine d'un problème de santé n'est plus présent à l'esprit, il est enfoui dans l'inconscient. Il manifeste sa présence par les croyances limitantes, également inconscientes mis qui s'expriment par le langage. Celles-ci  restreignent le champ des possibles et portent bien leur nom car elles limitent la réussite des objectifs souhaités, jusqu'à ce que vous les ayez mises en lumière puis modifiées. Ici le grand objectif souhaité étant de retrouver la pleine santé.

Vous avez acquis des croyances limitantes relatives à la santé et à la maladie dès le début de votre vie et même avant l'acquisition de la parole. Leur existence précède l'épisode ou la période de stress qui a déclenché la maladie.

Nous adoptons aussi en général les croyances de notre époque, de notre culture et de notre pays jusqu'à ce qu'une nouvelle découverte se répande ou jusqu'à ce que des voyageurs (si nous ne voyageons pas nous-mêmes) nous apportent des « vérités venues d'ailleurs ».

En Asie une croyance majeure de la guérison est le retour à l'harmonie entre l'homme malade et son environnement. Dans certains pays spiritualité et guérison sont intimement liées.

En France pour guérir, la croyance la plus répandue est se soigner avec différents remèdes et se reposer. Mais avec les apports culturels extérieurs notamment de la médecine chinoise et de la médecine ayurvédique, les études scientifiques modernes sur le stress, et la découverte de la psychosomatique, les croyances liées à la santé et à la guérison sont en train d'évoluer.

Pour vous aider à penser autrement, voici des exemples de croyances favorisant la guérison que j'ai expérimentées :

- j'ai confiance dans les capacités de guérison de mon corps

- le corps a de formidables capacités de réparation

- ce que mon corps a créé en trop ou en moins pour se défendre, il sait le décréer, il va le décréer, il est en train de le décréer.

- le corps a la programme pour la maladie, il a aussi le programme pour la guérison

- une fois le stress ou conflit compris et résolu la guérison a lieu

- mon corps et ma vie m'appartiennent

- le corps se renouvelle sans cesse : il possède en lui tout ce dont il a besoin pour se régénérer*

- j'ai choisi plusieurs méthodes de soins, car je sais qu'elles agissent en complémentarité, en synergie, en harmonie pour m'aider à guérir.

- tout ce que je fais, tout ce que je vis contribue à ma guérison

- ma créativité et mon imagination m'aident à guérir

- mon problème de santé est une formidable opportunité d'évolution positive et de dépassement de moi-même

- ceux qui ne croient pas à ma guérison ou à ma façon de guérir sont dans la méconnaissance, ils n'ont simplement pas l'expérience ni la connaissance directe de la façon de guérir que j'ai choisie. 

- je fais confiance à mon intuition et à mon ressenti.

- mes rêves me donnent des indications sur l'avancement de ma guérison

 

* Bien sûr si la maladie vous fait perdre certains éléments en quantité importante tels que des minéraux, vitamines, oligoéléments il vaut mieux compenser cette perte par un apport supplémentaire sur avis médical. Cet apport redonne à votre corps l'équilibre biochimique dont il a besoin pour ne pas être en carence, ni mettre en danger vos organes ou votre vie.

Quelques autres croyances :

- l'amour guérit (acceptation et amour de soi)

- la vie et la joie circulent en moi

- je suis pleinement vivant

- il y a toujours un pouvoir de guérison que tout être peut incarner

Les croyances forment un système, elles sont, un peu comme les poupées russes, imbriquées les unes dans les autres. Ci-dessus je n'ai mentionné que des croyances directement reliées à la guérison. Il se peut que vous ayez à mettre à jour une ou plusieurs croyances limitantes en lien indirect avec la santé. Ce peut être des croyances qui concernent le fait de recevoir une aide efficace en situation de vulnérabilité, ou qui concernent la vie et la mort, la liberté d'être ou de penser à votre façon etc...

Vous pouvez bien sûr compléter ou modifier la liste ci-dessus avec d'autres croyances que vous sentez utiles.

Faites-en une liste personnelle qui vous procure un ressenti positif. Lisez-les, relisez-les, répétez-les, chantez-les, copiez-les, dessinez-les ! Imprégnez-vous en.

Article écrit par Patricia Fosse inspiré par son expérience thérapeutique

 

Voici un livre traitant du sujet des croyances et de la santé :

Croyances et santé de Robert Dilts Tim Hallbom et Suzi Smith

Croyances et santé

Pour commander cliquez sur l'image






Dernière modification le 05/04/2012

Conception db-webservice.net motorisé par ZitePlus 0.9.5